Création 2020-2021

Photographie © Kourtney Roy

Création sur Mars
Mons arts de la scène
le mardi 29 septembre 2020

• TOURNÉE 20-21 ET 21-22
Du 29.09 au 1.10.20 – Mons, Mars arts de la scène (BE)
7.10 et 8.10.20 – Ancre/Charleroi danse (BE)
19.11.20 – DSN – Dieppe Scène Nationale (FR)
Du 8.12 au 17.12.20 – Théâtre Varia Bruxelles (BE)
Octobre 2021 – Théâtre de Namur (BE)
Octobre 2021 – Théâtre de Liège (BE)

Sept personnages indépendants, 6 acteur·rice·s et 1 danseur, se côtoient dans un univers européen. Chaque figure, par le biais de sa fiction singulière, sert à dévoiler des moteurs d’(in)actions différents : un professeur de géographie veut redessiner la carte du corps humain, un infirmier insulte sa hiérarchie, une actrice refuse d’être réduite à la mise en scène qui l’accueille, une employée des pompes funèbres s’entraîne à parler aux vivants…
Inspirée notamment par Short Cuts, et la narration chorale développée par Robert Altman, Faire quelque chose (C’est le faire, non ?) déploie des parcours singuliers pour dévoiler un récit collectif plus général.
Au plateau trois langues cohabitent parmi les interprètes : le néerlandais, l’espagnol et le français. Le langage théâtral, qui hérite entre autres de la performance et du stand up, dialogue également avec celui de la danse.

« Dans Saison 1, je questionnais les rapports incestueux entre storytelling et réalité. En me jouant des ressorts de la série télévisée, l’un des modes narratifs de propagande les plus puissants actuellement à l’œuvre, j’évoquais une expérimentation du réel fondamentalement influencée par la fiction. À présent que les processus de narration me sont plus familiers, je veux poursuivre.
Il est évident que nous ne partageons pas tous le même projet social, alors :
Comment s’articule une pensée personnelle ?
Comment s’incarne-t-elle dans un corps et s’inscrit-elle dans une action.
Faire quelque chose (C’est le faire, non ?) est une ressource énergétique dans laquelle je vous propose de venir puiser.
J’ai le souhait que cette pièce agisse.
Qu’elle s’offre à vous comme une mine fictionnelle, sans danger et à ciel ouvert, où l’imaginaire, récolté et partagé, contribuerait à inventer des outils, des espaces, des récits et des relations pour ce monde. »
Florence Minder

Avec Ninon Borseï, Raphaëlle Corbisier, Brigitte Dedry, Ivan Fatjo, Sophie Sénécaut, Lode Thiery et Florence Minder

Texte : Florence Minder
Mise en scène : Florence Minder, assistée de Julien Jaillot
Collaboration dramaturgique : Émilie Maquest et Julien Jaillot
Assistanat à la mise en scène : Médéa Anselin
Scénographie : Prunelle Rulens-dit-Rosier
Stagiaire : Paul Gérard
Création lumière : Jan Maertens
Son et composition musicale : Pierre-Alexandre Lampert
Création costumes : Marie Szersnovicz
Confection costumes: Odile Dubucq
Régie générale : Yorrick Detroy
Consultant : Jean-Claude Métraux
Archivage images et vidéos : Valérianne Poidevin
Administratrice de production : Manon Faure

Une création de Venedig Meer
En coproduction avec Mars – Mons arts de la scène ; DSN – Scène Nationale de Dieppe ; Le Théâtre Varia Bruxelles ; Le Théâtre de Liège ; Le Théâtre de Namur ; L’ANCRE, Théâtre Royal ; La Coop ASBL ; Shelter Prod.
Avec la participation du Centre des Arts Scéniques et de La Bellone – Maison du Spectacle
Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service Théâtre
Avec le soutien de Nicolas Party sprl, taxshelter.be, ING et du Tax Shelter du gouvernement fédéral belge
Autrice en résidence à DSN Scène nationale de Dieppe

> à propos du spectacle
En octobre 2019, alors qu’elle est encore dans la phase de préparation de la création, dont le titre est alors Une fiction lucide, optimiste, non-excluante et tragi-comique, Florence Minder s’entretient avec Sylvie Martin-Lahmani pour le blog de la revue Alternatives Théâtrales. (à lire ici)

> Télécharger le dossier du spectacle